Histoire et patrimoine

L’Histoire de l’Herbergement se parcourt au travers de son passé et de son patrimoine. Son nom vient du rôle de la ville à l’époque romaine : un poste militaire d’hébergement. Tous les 2 ans, la Fête Renaissance replonge les visiteurs au temps des seigneurs et des gueux…

L’Herbergement, une très vieille histoire

Le territoire de la commune est situé sur un plateau sous-relief de plus de 500 millions d’années, principalement constitué de schistes. Près du village du Marchais, ont été retrouvés des coquillages, ossements …et dents de requins car la mer y était présente à deux reprise : 12 millions d’années et 6 millions d’années. Le climat était chaud, à l’identique du Maroc actuel.

L’époque romaine

À l’époque romaine « L’Hebergement-Euthier » ou «  L’Hebergement Autier » était un site d’hébergement, ou petit poste militaire, situé sur une voie romaine, dont on retrouve le tracé allant de Saint-Georges de Montaigu (Durivum) aux Lucs-sur-Boulogne, en passant par la Cailletière, les Bois de ville, la Chaussée et les Forges.

Le patronyme « Euthier » ou « Autier » serait celui d’un manoir existant jadis, ou celui d’un seigneur notable de l’endroit.

XVIe siècle : les guerres de religion

  • 1568 : L’église est incendiée par les huguenots et sera restaurée par la suite.
  • 1569 : En décembre, le roi Charles IX offre les droits de foire et marchés à Rolland de la Boucherie, seigneur du Bois Chollet (catholique), qui sera tué le 10 juin 1574 par son fils unique (protestant) à la sortie de la messe.
  • 1580 : En septembre, les protestants s’emparent du Bois Chollet.

Du XVIIIe au début du XXe siècle : dates et démographie

  • 1750 : 58 feux (foyers)
  • 1789 : 70 feux pour 250 logements (sur un territoire de 598 hectares).
  • 1794, Guerres de Vendée : L’Herbergement, situé sur le site des opérations du Général Vendéen Charette, sera le théâtre de combat entre la forêt de Grasla et le bourg. La Sauvetière et la Borrinière sont incendiés le 12 janvier. Seul Malville est épargné.
  • 1794 : En février, l’église reconstruite après les guerres de religion est incendiée par les révolutionnaires.
  • 1812 : Ouverture de la route Montaigu – Napoléon Vendée.
  • 1830 : 200 habitants : la baisse démographique est une conséquence directe de la révolution.
  • 1836 : 346 habitants.
  • 1866 : Ouverture de la ligne de chemin de fer entre Nantes et Napoléon Vendée.

Première demande de rattachement de la basse commune des Brouzils à L’Herbergement. Cette demande ne sera pas adoptée.

  • 1885 : La population s’accroit avec le commerce de la ligne de chemin de fer et passe à 500 habitants.
  • 1895 : Début de la construction de l’église actuelle.
  • 1896 : 613 habitants.
  • 1899 : Construction du clocher.
  • 1908 : Le commerce est florissant : 37 wagons de bestiaux sont expédiés dont 15 pour Paris. On dénombre 28 cafés et 7 hôtels pour une population de 626 habitants !
  • 1946 : 662 habitants.
  • 1954 : 695 habitants.
  • 1962 : 857 habitants.
  • 1968 : 1414 habitants après le rattachement d’une partie des Brouzils pour 449 habitants.

L’époque récente : les grands chantiers

  • 1975 : 1558 habitants.
  • 1983 :
    • Le 18 juillet : un terrible orage de grêle (encore dans toutes les mémoires).
    • Le 5 novembre : création du restaurant scolaire.
  • 1987 : Transformation de la salle polyvalente.
  • 1990 : Le 22 novembre : ouverture de la déviation routière 2×2 voies.
  • 1991 :
    • Le centre-bourg est rénové.
    • Construction de l’école publique Jean de la Fontaine.
    • Construction de la résidence pour personnes âgées Martial Caillaud (ouverture le 6 juin 1992).
  • 1994 : nouveau Centre de Secours.
  • 1995 : création de l’A.P.H. (Association du Patrimoine Herbergementais).
  • 1999 (5 septembre) : 1ère édition de la Fête Renaissance autour d’un concept d’animations sur le thème des Foires de l’Herbergement.
    Depuis tous les 2 ans, L’Herbergement est plongée dans le XVI°siècle pour un week-end historique et festif. Près de 900 bénévoles costumés accueillent les visiteurs (plus de 20 000). Au programme : Spectacles de feux, évocations historiques, musiques, danses et repas Renaissance, marché artisanal, produits du terroir, vieux métiers, jeux anciens…
  • 2002 : Création de l’Espace Saint Georges et de la Bibliothèque.
  • 2003 : Construction des vestiaires de Foot
  • 2006 : Extension de la Mairie.
  • 2007 : Construction de la Salle Aquarelle.
  • 2009 : Extension du Centre d’Accueil Périscolaire.
  • 2011 : Extension de la résidence pour personnes âgées Martial Caillaud.
  • 2012 : Extension de l’Ecole Publique Jean de la Fontaine, construction d’un nouveau Restaurant Scolaire.
  • 2016 : Rénovation de la Salle Polyvalente en Espace Envol (dédié à l’enfance et à la jeunesse)
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×